Nate Berkus discute de son approche des intérieurs

Le designer d'intérieur Nate Berkus discute de son approche des intérieurs et de l'inspiration pour son dernier livre

(musique lente0

Mon esthétique de conception est une superposition

des choses qui, en quelque sorte, sont laissées telles quelles.

Je ne veux rien de parfait.

J'aime les dings, j'aime les imperfections

J'aime les choses qui se sentent bien usées.

J'aime attraper une poignée de porte

que des centaines de personnes ont touché avant moi.

Et donc, architecturalement, je suis toujours sur une restauration

ou récupérer des choses, puis esthétiquement,

moins quelque chose est parfait,

plus une finition peut être tachetée,

le plus usé, c'est mon truc préféré.

Et c'est l'archivage.

C'est ce que je ressens.

On a l'impression que les choses ont existé

pendant très longtemps.

Le livre est quelque chose dont je suis vraiment fier.

Le titre est Les choses qui comptent.

Et ce à quoi le livre est vraiment une réaction

les gens se bousculent.

Et vous savez qui vous êtes.

Vous remplissez vos maisons de choses

auquel vous n'avez aucun lien.

Quand les gens se précipitent pour assembler un intérieur

parce qu'ils copient quelque chose

que quelqu'un d'autre avait, ils ne se sont pas arrêtés

se poser la question de ce qui est important pour eux

et ce qui les représentera vraiment dans leurs espaces.

C'est vraiment dommage pour moi.

Ça n'aura pas d'âme.

Ça n'aura pas l'opportunité

pour partager avec le monde qui tu es

et comment vous vous identifiez et ce qui vous rend heureux

et comment vous pouvez vous étendre

à travers votre maison, aux autres.

Et le livre met en évidence 12 intérieurs différents,

y compris celui-ci, qui chante vraiment

avec personnalité et individualité.

Vraiment, des espaces qui représentent des personnes.

C'est vraiment magnifiquement photographié.

C'est très autobiographique.

J'ai toujours cru à ce design

est en quelque sorte cumulatif de toutes les expériences que nous avons vécues.

Les endroits où nous sommes allés, les gens que nous avons rencontrés,

tout ce dont nous sommes en quelque sorte le témoin né.

Et donc quand j'écrivais le livre

J'ai réalisé que je ne peux pas vraiment écrire un livre

à propos de ma propre évolution du design

et l'évolution de ces autres intérieurs

et les gens qui y vivent

sans vraiment creuser et parler de

ce qui m'a formé en tant que personne et décoratrice.

Ce qui m'a ouvert les yeux.

(musique entraînante)

instagram story viewer