Spectacle de villégiature de Louis Vuitton au musée Miho conçu par I.M. Pei au Japon

  • February 12, 2021
  • DansMode

Le directeur artistique Nicolas Ghesquière, passionné d'architecture, a sélectionné le chef-d'œuvre de Kyoto pour refléter sa dernière collection croisière

«J'ai visité le Musée Miho il y a quelques années et était fasciné par I.M. PeiLe concept de l’harmonie entre l’architecture et la nature », déclare Nicolas Ghesquière, directeur créatif de Louis Vuitton, dans un communiqué sur la présentation par le label LVMH de sa collection croisière 2018 au musée, situé en dehors de Kyoto, le 14 mai. En effet, le designer français de 46 ans est depuis longtemps un fan - et apparemment aficionado - d'une architecture irrésistible et irrésistible. Il a montré les collections de villégiature de la marque phare dans des lieux tels que le musée d'art contemporain Niterói d'Oscar Niemeyer à Rio de Janeiro et le musée conçu par John Lautner Maison de Bob Hope à Palm Springs.

Photo: gracieuseté de Louis Vuitton

I.M. Pei, l'architecte de la célèbre pyramide de verre du Louvre qui vient d'avoir 100 ans le mois dernier, a conçu le musée Miho en 1997, date à laquelle il avait déjà officiellement

retraité. Après avoir visité le site vacant, au milieu d'une réserve naturelle de la préfecture de Shiga, Pei a déclaré: «Ceci est Shangri-La», faisant référence au paradis mythique sur terre qui serait situé dans un Himalayen caché vallée. Le cadre distinctif - un mélange frappant d'édifice contemporain magistral et de splendeur naturelle sublime - est un endroit approprié pour débuter une collection qui fait écho à ces idéaux esthétiques. «La fusion de l'urbain et du naturel qui imprègne tant le Japon a servi de point de départ à Louis Vuitton pour cette collection», explique la déclaration créative de LV.

Crédit photo: Jean Chung / Getty Images

«[Le musée] a été l’un des premiers endroits où je me suis rendu lorsque je cherchais l’inspiration, il y a une vingtaine d’années, et je suis un visiteur régulier depuis», ajoute Ghesquière du lieu. «Cette collection est l'aboutissement de ce que le Japon m'apporte depuis très longtemps.»

instagram story viewer