Voir la collection privée de Jacques Grange à New York

Il y a plus de quatre mois, une nouvelle a provoqué un bavardage inhabituel parmi les doyennes du design. Sotheby's a annoncé le prochain vente de la collection personnelle du légendaire décorateur Jacques Grange. Les 177 pièces du bloc vont des chaises Warhols aux chaises zigzag Reitveld, montrant que Grange est un connaisseur des beaux-arts autant que du design. En avance sur le Vente du 21 novembre à Paris, Les New-Yorkais peuvent enfin avoir un aperçu rare des quartiers privés de Grange - une sélection d'œuvres de la vente sera exposée à la maison de ventes Upper East Side jusqu'au 12 novembre.

Cécile Verdier, co-responsable du département design du XXe siècle de Sotheby, a donné UN D les histoires derrière des lots exceptionnels qui ont fait leur chemin aux États-Unis.

Sans titre (1987) par Donald Judd. Montant estimatif: 300 000 à 500 000 dollars

«Nous avons essayé d'apporter des pièces qui ont du sens pour les collectionneurs locaux», explique Verdier. «Donald Judd est un choix évident pour les collectionneurs américains, et Joseph Hoffman et Wiener Werkstatte sont traditionnellement appréciés des Américains d'origine européenne. "Une étagère Judd élégante à juste titre titré

Sans titre est doublé d'une peinture vert lime, ajoutant une qualité de lueur à la pièce autrement blanche.

"Chaises aux Branchettes" de Claude Lalanne (1998). Montant estimatif: 60 000 à 80 000 dollars.

«Les États-Unis sont depuis longtemps une base de collecte pour les Lalannes, Irving Penn, etc.», déclare Verdier. A New York, trois pièces des Lalannes sont exposées, dont deux délicates chaises en bronze doré et une table de Claude Lalanne et un rhinocéros mécanique, qui s'ouvre sur des compartiments de rangement, par François-Xavier Lalanne.

"Deux chaises Zig-Zag" par Gerrit Thomas Rietveld. Montant estimatif: 15 000 à 20 000 dollars

Verdier note que la diversité a joué un rôle important dans l'organisation de la sélection présentée à New York: «Dans l'ensemble, nous visions à illustrer le large éventail de des estimations pour les œuvres proposées et pour couvrir différents aspects de la collection - différentes périodes, styles et techniques. "Ces chaises de Gerrit Thomas Rietveld ont été rendus en 1934, tandis que "Chaises aux Branchettes" de Claude Lalanne - qui se trouvent du même côté de la galerie, en fait - ont été réalisés en 1998.

Bien que les pièces exposées soient indiscutablement de haute conception, Verdier note que la façon dont Grange les a exposées - sa vision de décorateur - est ce qui inspire vraiment. Peignant une scène de la maison de Grange, Verdier explique que Grange a mélangé des pièces avec des looks très différents pour créer une cohésion inattendue ensemble: Un bar farfelu composé de deux autruches en fer et acier de François-Xavier Lalanne a été mis en scène avec une œuvre acrylique de Daniel Buren rayée de vert enregistrer. «Cela rappelle qu'il est plus qu'un décorateur», dit-elle, «c'est un artiste à part entière».

Regardez les œuvres exposées chez Sotheby's New York jusqu'au 12 novembre.

instagram story viewer