Michael Shvo et Peter Marino amènent Les Lalanne aux jardins de Raleigh à Miami

«Il y a un mois, tout était sale», déclare le promoteur immobilier Michael Shvo, debout dans les nouveaux jardins de Raleigh, juste à côté de Collins Avenue à Miami Beach. C’est difficile à croire étant donné les plus de 150 espèces de flore, dont beaucoup sont originaires de Floride, qui forment maintenant un tableau luxuriant. Mais Shvo (qui a récemment acheté l'hôtel emblématique, actuellement fermé pour rénovation) a transformé le terrain en quelques semaines, en faisant appel au maestro Peter Marino AD100 et à l'architecte paysagiste Raymond Jungles. «Nous créons des jardins qui semblent avoir toujours existé», dit le bien nommé Jungles. Son feuillage sert actuellement de décor à 32 sculptures du regretté couple français Claude et François-Xavier Lalanne, qui ont été dévoilés à la veille de l'Art Basel Miami Beach, fin novembre dernier, et resteront visibles à travers Février. Un grand singe de bronze regarde l'océan; un troupeau des célèbres moutons de François-Xavier broute; et un bélier rebelle se dresse sur un tas de roches. «J'aime les ranger dans des coins ombragés», dit Marino, qui a caché celui de Claude

Singerie éclairée, un lit de cuivre et de bronze grouillant de singes, devant une épaisse grappe de palmiers mexicains. «Les Lalanne s'adressent à tout le monde - aux collectionneurs d'art, aux gens qui ne connaissent rien à l'art, à enfants », dit Shvo, jetant un coup d'œil à sa petite fille, perchée, comme au bon moment, au sommet de Claude bronze scintillant Pomme Moyenne. raleighhotel.com

instagram story viewer