Un hommage poétique aux vies perdues pendant la Première Guerre mondiale

La France rend hommage à ceux qui ont été perdus pendant la Première Guerre mondiale avec un mémorial puissant conçu par Philippe Prost

Jouxtant le terrain du plus grand cimetière militaire de France, à l'extérieur du village d'Ablain-Saint-Nazaire, le Mémorial international de Notre Dame de Lorette offre un hommage poétique aux vies perdues pendant la guerre mondiale JE. Inauguré en novembre dernier pour marquer le centenaire du déclenchement de la guerre, le mémorial a été conçu par l'architecte parisien Philippe Prost comme un ovale en béton minimaliste, près de 1080 pieds autour, avec une section dramatiquement en porte-à-faux au-dessus d'une dépression dans l'herbe terrain. Une passerelle longe l'intégralité de l'intérieur de la structure, invitant les visiteurs à réfléchir aux noms de 579 606 combattants morts dans le nord de la France pendant la guerre. Inscrite sur des panneaux en acier inoxydable bronzé éclairés, la longue liste déchirante comprend des citoyens non seulement de France, mais aussi des autres pays impliqués dans le conflit. Identifier tout le monde a nécessité des années de travail intensif, faisant du mémorial une œuvre de recherche poignante au sens large, ainsi qu'un puissant symbole de sacrifice et d'unité mondiaux.

instagram story viewer