L'artiste Daniel Gordon présente de nouvelles œuvres surréalistes

Mélangeant collage, sculpture et photographie, l'artiste basé à Brooklyn exposera ses dernières œuvres à la Yossi Milo Gallery

«Au cœur de ce que je fais, c'est la transformation photographique», explique l'artiste Daniel Gordon. «Que se passe-t-il lorsque vous mettez cette couleur avec cette couleur? Comment la caméra capture-t-elle la profondeur? » Une visite dans son atelier de Brooklyn, rempli de sculptures et de chutes de papier, révèle quelques-uns des trucs dans sa manche. «C'est circulaire», évoque Gordon à propos de son processus unique, qui consiste à se procurer des images en ligne; les utiliser pour former des objets en papier; organiser ceux-ci pour créer des natures mortes ou des portraits élaborés; puis photographier, imprimer et manipuler ces tableaux encore et encore. «Je n'essaye pas de recréer le réel. Je suis intéressé par les défis formels. » Pour sa prochaine exposition à la Yossi Milo Gallery de New York, Gordon a perfectionné sa technique pour créer des œuvres monochromes en rouge, vert ou bleu. Il les exposera sur des peintures murales, aux côtés des meubles Ettore Sottsass. «Je suis un enfant des années 80», note Gordon. «Memphis est dans mon ADN.»

yossimilo.com

instagram story viewer