Le Penthouse 32 East First Street de Mathieu Lehanneur est un sanctuaire dans le ciel

Le designer français a imprégné le Penthouse B de l'immeuble résidentiel East Village de sa vision moderne

Lorsque Mathieu Lehanneur a été chargé de concevoir les intérieurs du Penthouse B au 32 East First Street, il a abordé le projet avec une pure adrénaline créative, ravi de pouvoir exposer ses meubles et son éclairage. Sa vision? Un sanctuaire dans le ciel qui offrirait un répit onirique de la ville animée ci-dessous. Le designer français aux multiples facettes est connu pour sa réinterprétation intrépide d'objets du quotidien en objets d'art de mobilier, et ce projet s'est avéré être la toile parfaite pour les exprimer. Lehanneur a orné l'espace de son mobilier hyper-artistique pour concevoir le Penthouse B de la propriété, et l'effet est éthéré. Des canapés modulaires intelligemment placés aux tables basses apparemment flottantes et aux œuvres d'art à peine présentes, cet espace impressionnant est un terrain de jeu moderne pour la découverte. AD PRO a rencontré Lehanneur au sujet de son parcours créatif du début à la fin.

AD PRO: Qu'est-ce qui vous a attiré vers ce projet?

Mathieu Lehanneur: Je cherchais un endroit pour mettre en valeur mes pièces de design et de mobilier qui offrait une ambiance différente d'une galerie de design. Je rêvais d'un lieu comme expérience pour accueillir mes clients et collectionneurs à New York. Simultanément, Yan Ouaknine, le promoteur de l'immeuble, cherchait un partenaire pour meubler l'intérieur haut de gamme d'un penthouse qu'il développait dans l'East Village - c'était kismet!

AD PRO: À quoi ressemble le quartier?

ML: Le projet est situé dans l'East Village, entre Second Avenue et First Street. J'adore l'énergie et l'ambiance de ce quartier. C'est comme un nouveau territoire en ville où tout va vite et dans le bon sens.

Une œuvre d'art intitulée Pocket Ocean flotte au-dessus de la cheminée dans le salon inférieur.

Photo: Evan Joseph

AD PRO: Expliquez-nous le processus de création. Par où commencez-vous? Sur une toile vierge?

ML: Situé aux huitième et neuvième étages, le penthouse offre une vue imprenable sur le bas de Manhattan. Le ciel est assez omniprésent dans cette partie de la ville, j'ai donc voulu construire le projet autour de ce contexte: un penthouse comme tapis volant. Même si le marbre et l'onyx sont utilisés en plusieurs pièces, toute la perception est une ambiance légère et aérée. Des globes en verre soufflé soutiennent des panneaux de marbre, un tapis bleu ombré semble être le reflet du ciel au-dessus, un morceau [d'art] d'océan [intitulé Pocket Ocean] flotte sur la cheminée.

AD PRO: Parlez-nous de la répartition de l'espace dans tout le penthouse.

ML: Le plan d'étage est ouvert, mais certains détails abritent des cloisons invisibles. J'aime cette idée d'architecture invisible. Il n'y a pas de murs, mais les fonctions de chaque partie du penthouse sont assez claires. Et quand il s'agit de l'extérieur, il y a une continuité parfaite entre l'intérieur et l'extérieur. Les grandes baies vitrées du sol au plafond rehaussent cette impression de vivre dans les airs.

AD PRO: Avez-vous inventé un propriétaire pendant que vous conceviez l'espace?

ML: Sur ce projet, j'étais mon propre client. Je l'ai conçu comme si ce serait pour ma famille et moi. Ce n'est pas seulement une question de style, mais plutôt la façon dont je veux vivre avec ma famille et mes amis.

La terrasse couvre 1 170 pieds carrés d'espace extérieur avec vue sur l'East Village.

Photo: Evan Joseph

AD PRO: Était-ce passionnant d'utiliser votre propre ligne de meubles pour créer l'espace?

ML: Ça l'est! Même si chaque pièce a été conçue séparément, et parfois à des époques différentes, je les ai soigneusement sélectionnées pour les faire interagir ensemble. J'ai apporté de nombreuses pièces de Paris pour ce projet. Certains d'entre eux ont trouvé leur place dans le projet, d'autres non. En chemin, j'ai décidé de les mettre en valeur au rez-de-chaussée dans un grand espace qui est devenu ma galerie. Le pied-à-terre s'est transformé en une histoire en deux chapitres: un rez-de-chaussée comme galerie personnelle et un penthouse avec les pièces en situation.

détails du projet

Nom: 32 East First Street

Équipe de design: Architecture combinée, développeur Yan Ouaknine et designer Mathieu Lehanneur

Quartier:East Village, New York

Taille: 2 766 pieds carrés (intérieur); 1170 pieds carrés (extérieur)

Chronologie du projet: Six mois

Le plus grand défi lors du processus de conception: Créer un intérieur exclusivement avec mes œuvres en évitant un look total.

La plus grosse surprise lors du processus de conception: Quand chaque pièce semblait avoir été conçue exclusivement pour cet endroit.

Produit préféré dans le projet: Les canapés Familyscape. Ils créent la sensation de nuages ​​flottants. J'adore qu'un siège ne me dise pas comment je suis censé m'y asseoir. Familyscape ouvre une pléthore de possibilités. Vous pouvez parler, dormir, jouer et [faire] bien d'autres [choses].

Une idée vous presque allé avec: Au départ, un lustre était censé se trouver dans le salon. J'ai finalement décidé de l'enlever afin de garder le ciel comme le meilleur lustre de tous.

Article le plus vendu: Une console à gravité inversée construite en verre soufflé et onyx.

La chose la plus intéressante sur le moodboard de votre projet: Quelques illustrations anciennes et livres anciens sur les sociétés secrètes. Certaines pièces ont été inspirées par d'anciens symboles des maçons.

instagram story viewer