La Chine s'apprête à construire la plus grande centrale électrique de valorisation énergétique des déchets au monde

Conçue par une paire d'entreprises danoises, l'usine mesurera près d'un mile de circonférence

Pour certains, transformer divers types de déchets en énergie ressemble à un concept futuriste fou. Pourtant, c’est un processus qui se déroule depuis plusieurs années. Mais nulle part dans le monde cela ne se produira à une échelle aussi massive qu'en Chine. Deux firmes danoises Architectes Schmidt Hammer Lassen et Gottlieb Paludan Architects viennent de remporter un concours pour construire la plus grande centrale électrique de valorisation énergétique des déchets au monde. Située à la périphérie montagneuse de Shenzhen, l'usine transformera chaque jour 5 500 tonnes de déchets en énergie. Pour mettre ce chiffre en contexte, cela représente environ un tiers des déchets produits quotidiennement par les 20 millions d'habitants de la ville. De plus, la centrale produira de l’énergie supplémentaire grâce à des panneaux solaires installés sur le toit de 710 000 pieds carrés.

La conception circulaire de l'usine, mesurant près d'un mile de circonférence, permettra à l'usine entière d'être logée dans un seul bâtiment. L'installation se veut aussi bien éducative que fonctionnelle, et les architectes ont incorporé un réseau de passerelles surélevées dans l'espace; les visiteurs pourront visiter l'usine en toute sécurité et observer chaque étape du processus de conversion. L'objectif est de montrer aux clients à la fois la quantité de déchets produits par la ville et la capacité passionnante de la nouvelle technologie.

La construction débutera cette année et l'usine devrait commencer à fonctionner en 2020.

Les firmes danoises ont été sélectionnées avant cinq autres équipes, dont Arup et AECOM.

instagram story viewer